J’ai découvert Apprendre le growth hacking

Tout savoir à propos de Apprendre le growth hacking

Dans notre premier article sur les variations entre le Growth Hacking et le Growth Marketing, nous t’exposions les limites du Growth Hacking et notamment une en particulier : la Règlementation Générale de la Protection des Données. Le Growth Hacking atteint ses restrictions car certaines techniques utilisées ne conservent pas la RGPD et exposent l’entreprise à des sanctions assez sévères. A contrario, la caractéristique première du Growth Marketing est qu’il opère avec le respect de la RGPD et ce dans toutes circonstances. Là où le Growth Hacker continuera de surfer sur une technique douteuse niveau RGPD pour dynamiser sa croissance, le Growth Marketer abandonnera toute pratique qui va à l’encontre de la RGPD pour en adopter une autre, plus intelligente et plus subtile qui offre elle aussi une perspective de croissance. c’est pourquoi, une partie du Growth Marketing consiste à s’informer constamment sur la RGPD pour être en mesure de contourner ses interdits tout en continuant à générer de la croissance. Un exemple de respect de la RGPD est la structure des emailings de l’entreprise. L’omniprésence d’une option de désabonnement concise et parfaitement visible pour l’internaute est capitale dans les actions de Growth Marketing. S’il y’a bien une astuce que l’on peut piquer au Growth Hacking c’est cet esprit de créativité, de test et de mesure dont il faut faire preuve pour pressentir les guidelines, saisir toutes les possibilités de croissance et garder une longueur d’avance sur ses concurrents. pour ce faire, il faut essayer, tester et encore essayer ! il est conseillé ensuite de tracker toutes les actions que l’on mène. Le but est de mesurer la performance de ces actions et d’ajuster ce qu’il est possible d’adapter. La spécificité du Growth est la notion de test en temps vrai et d’ajustement continuel.

Le marketing automation exprime le fait de mettre en route des actions et des campagnes marketing qui sont directement liées au comportement des personnes. grâce au marketing automation, vous pourrez donc automatiser toutes les tâches de thé redondantes de votre quotidien pendant que vous effectuez vos missions envisageables. Ainsi, il vous sera possible d’automatiser l’envoi d’emails, de assurer la segmentation de vos prospects, de générer des réponses motorisés aux demandes de vos clients et futurs clients, de mesurer la etat de votre prospect dans le cycle d’achat et de le faire mûrir grâce au processus de lead nurturing… Bref, le marketing automation sera le pilier de votre stratégie digitale ! Sans une solution de marketing automation, on crée un à un chaque email qui sera diffusé auprès d’une base de prospects définis. Votre client a souscrit à l’un de vos outil CRM ? Il vous suffit de concevoir un scénario adapté qui va diffuser des contenus en rapport avec leur achat. Détails des fonctionnalités, contenu de conversion qui va l’inviter à manger en gamme, courier qui invite votre nouveau client à laisser un avis sur le web… Les emails ciblés seront envoyés et automatisés en fonction du comportement et des actions de vos prospects et clients avec aisance.

Marketing automation… Mais comment définir c’est que cet anglicisme “tendance” de plus qui fleurit un peu partout sur les blogs marketing ? Nouvelle vedette des plans marketing dirigés vers la génération de prospect ( ou leads chez les anglophones ), cette nouveauté technique permet enfin aux directions marketing et directions commerciales de faire passer le controle technique une relation sur mesure tant attendue et souhaitée par les consommateurs à chaque étape du cycle de vente. Son efficacité est redoutable, on vous en dit plus ! La information de marketing automation signifie littéralement l’automatisation du marketing. On n’est pas plus avancés hein ? en utilisant les mots du commun des mortels, il s’agit d’une série d’actions, qu’il est possible de appeler ‘ scénario ‘, qui est destiné à se mettre en route en fonction de critères initiaux prédéfinis. Voyons ensemble quelques exemples ‘ purement marketing ‘ ( car oui, on peut aussi automatiser ses communications purement commerciales avec une solution de… je vous le donne en mille, ‘ sales automation ‘, mais ça, je cherche pour une autre fois ! ). Ce concept prend appui sur la méthodologie Inbound Marketing que nous vous expliquons ici. Par conséquent, les emailings purement commerciaux, qui ne conservent pas le cycle de vente du consommateur, ne trouveront pas leur place dans le marketing automation … Ils feront fuir votre prospect, plutôt que de faire naître en lui l’envie de consommer d’autres contenus premiums de votre réalisation, et avancer ainsi dans sa d’achat jusqu’à une prise de RDV avec votre équipe de commerce par exemple !

La mission du Growth Hacker est assez vague. Il doit être le déclencheur de la croissance accélérée que connaissent certaines startups innovantes. Son objectif est de concevoir la renommée d’une marque et un afflux de trafic au moyens des outils du digital. Le Growth Hacker est pour faire simple un prospecteur industrielle, il doit acheter un très grand nombre d’adhérents en peu de temps, pour faire décoller une start-up ou un nouveau produit. Cette activité est ainsi une arme de marketing massive et prend sa source dans l’innovation et la communication. néanmoins, elle ne remplace pas ces fonctionnalités connexes. Le Growth Hacker est par principe une profession dédiée aux start-ups, mais de grands groupes s’intéressent de près à cette fonction inévitable pour conquérir très vite un nouveau marché ou lancer un nouveau produit. Qu’est-ce qui différencie vraiment l’inbound marketing et le growth hacking ? Certes, ces deux stratégies permettent de recevoir plus de leads, peuvent utiliser les mêmes leviers d’acquisition, mais se diffèrent quand même au niveau de certains points. Les deux stratégies ont pour but de répondre aux besoins de ses leads. cependant, ces deux méthodologies s’articulent autour de deux objectifs différents. En effet, le Growth Hacking a pour but de gagner un nombre de plus en plus grand d’acquéreurs dans un délai court tandis que l’inbound marketing ne se contente pas de la notion de temps.

Ce marketing alternatif est généralement utilisé par des startups sans grands moyens ; elles préfèrent dépenser moins dans leur marketing et plus sur leur produit. pour cela, elles ont dû trouver des techniques innovantes pour attirer de nouveaux utilisateurs. de nombreuses startups utilisent le Growth Hacking pour augmenter leur croissance : Facebook, Twitter, Airbnb…Cependant, toutes les techniques de Growth Hacking citées ci-dessus ou dont vous aurez la possibilité de trouver sur Internet, ne sont plus utilisables. En effet, le but du Growth Hacking étant de tester différentes techniques afin d’augmenter la croissance de votre entreprise, celles-ci ne seront pas révélées au grand jour pour que tout le monde puisse s’en servir. C’est pourquoi il est difficile de trouver des exemples de Growth Hacking. La compétition étant de plus en plus forte, toutes les techniques sont en train de mourir car les personnes sont de mieux en mieux formés et éduqués et sont de moins en moins dans les « pièges de base ». Le Growth Hacking ne va sans aucun doute pas entièrement remplacer le marketing classique ; c’est une évolution du marketing en même temps qu’un complément du marketing tel qu’on le connaît aujourd’hui. Comme le marketing traditionnel, il ne transformera pas un mauvais produit en un bon produit, mais se contentera de le faire connaître.

Le CTA ( call-to-action ) est une technique de growth piratage qui se matérialise par un bouton fabriquées avec un verbe d’action. Son objectif est par conséquent d’amener l’internaute à effectuer un instant pour le faire progresser dans sa démarche d’achat. Idéal pour convertir un utilisateur en prospect ou un prospect en client, il se comprend également comme un outil imparable pour mesurer l’impact du message. En proposant des réductions ou en faisant du retargeting ( reciblage publicitaire ), l’entreprise peut également espérer faire revenir les utilisateurs. La gamification, qui est une technique utilisant les codes du monde des jeux pour des challenges ou des récompenses, remporte aussi l’adhésion des internautes. il existe une infinité de possibilités, et c’est là toute la richesse et la force du growth hacking. en premier lieu, il faut faire connaître son offre à beaucoup d’acquéreurs possibles. Ainsi, grâce à du contenu éducatif et inspirant diffusé principalement sur son site en ligne, son site professionnel et ses social medias, ils se sentiront concernés et comprendront tous les avantages de vos produits et services. pour ce faire, il doit faire le choix de les réseaux d’acquisition les plus pertinents pour son offre, là où se trouve précisément son public cible. Ceci lui permettra de focaliser ainsi ses efforts et d’atteindre le meilleur ROI ( retour sur investissement ).

Tout savoir à propos de Apprendre le growth hacking